Saint-Martin d'Ardèche

Association Max Ernst à Saint Martin d’Ardèche

Nous savons ici au village de Saint Martin que Max Ernst vécut dans notre village en compagnie de Leonora Carrington, pendant la guerre et de 1938 à 1941.
Lorsqu’il quitta la France où il devait se cacher comme allemand anti nazi, il se réfugia à New York et après avoir épousé Peggy Guggenheim en remerciements de ses loyaux services, il rencontra la jeune Dorothea Tanning qui devint sa compagne.
Dorothea Tanning est morte le 31 Janvier 2012 à l’âge de 101 ans ,. Elle était toujours la veuve de Max Ernst ; celui ci lui fit don d’une remarquable toile peinte au village de Saint Martin sur les murs de la maison qu’il habitait alors, il s’agit de "Un peu de calme" ; cette grande toile monumentale est exposée au National Gallery of Art, Washington DC.
C’est un un peu l’air de de Saint-Martin-d’Ardèche qui vit là-bas.

**************************

Léonora et Max à St Martin {GIF} Max Ernst et Léonora Carrington, deux européens parmi les premiers à aimer Saint Martin d’Ardèche.

C’est en Avril 1938 que Max Ernst et Leonora Carrington, sa jeune compagne anglaise, arrivent en Ardèche. Il est alors un peintre connu lié au groupe des Surréalistes, elle est également peintre et écrivain. Tous deux achètent et restaurent une maison au-dessus du village.

Ils font de leur maison une œuvre commune, jusqu’en 1939 quand la guerre éclate et que Max Ernst est interné. Pourtant il revient encore et tous deux travaillent avec passion.

Saint Martin d’Ardèche lieu d’inspiration a donné naissance à de grandes œuvres, elles habitent les musées du monde.

A l’Office du tourisme un petit espace est consacré à ces deux terribles surréalistes. Un des rares lieux en France avec une grande page consacrée à Leonora Carrington. On peut consulter gratuitement un DVD : document inédit qui fait le bonheur des amateurs d’art et une petite brochure bien complète sur le sujet. JPEG L’Association Max Ernst a installé un bureau de recherches riche en iconographie et en documents concernant cette époque :

Pour l’Histoire : les camps d’internement dans le sud de la France Varian Fry à Marseille.

De nombreuses histoires du Surréalisme (Passeron, Werner Spies, Roland Penrose parmi d’autres) catalogues en français, allemand, anglais.

Les textes de Leonora Carrington et les livres consacrés à son œuvre. Tous ces documents sont consultables sur rendez vous auprès de la présidente de l’Association :

- JPEG julotte.roche@free.fr

Ou directement à Max Ernst ! : max.ernst.en.ardeche@free.fr

_


- Haut de page - Accueil - Agenda - RSS - Aide - Mentions légales - Plan du site -

- Hôtel de ville - rue de la mairie - 07700 Saint-Martin d'Ardèche - Tel : 04 75 04 66 33 - Fax : 04 75 98 71 38 -